Accouchement à la maison

Accouchement à la maison

L’environnement très médicalisé des cliniques et des hôpitaux mène parfois les futures mamans à rester à la maison pour l’accouchement. Trop de piqûres, trop de médicaments sont considérés comme venant briser la magie de devenir mère. Des raisons qui conduisent des mères à effectuer leur accouchement à la maison.

En effet, la création du lien maternel peut voir sa beauté se casser. Préférer son chez-soi à une salle d’accouchement est pour certaines rassurant. C’est en tout cas le point de vue de Selma, maman d’un petit Ilyes. On se retrouve cependant dans un lieu que l’on connaît, sans les allées et venues d’inconnus. Le nouveau membre de la famille arrive dans le cocon familial. Les choses sont vraiment vécues comme on en a envie.

Comme on en a envie, vraiment ? Effectivement, on peut marcher, rester couchée, en somme adopter la position que l’on préfère.

C’est donc à un moment semblable à celui-ci que les mamans sont heureuses d’être responsables de leur accouchement. Autrement dit, elles ne sont plus sous les ordres de l’infirmière. Mais, ce n’est pas une raison d’imaginer qu’on sera aussi seule à un moment pareil. En effet, l’accouchement à la maison n’est pas sans préparatifs. Cependant, vous devez solliciter la présence d’une sage-femme afin d’assurer l’accompagnement mère et enfant.

Lire aussi : Accoucher avant l’heure

Ce que pense Selma sur l’accouchement à la maison

De son côté, Selma, qui a accouché deux fois dans un cadre médicalisé, aimerait que son troisième enfant naisse chez elle.

« Je ne trouve pas sérieux d’opter pour l’accouchement à la maison lorsqu’il s’agit du tout premier bébé. En fait, pour moi, ce sera mon troisième accouchement donc j’ai confiance. De plus, j’ai perdu mon premier garçon et j’ai accouché à l’hôpital. Donc qu’importe le lieu, ce qui devra arriver arrivera ».

Un témoignage qui nous conforte dans l’idée qu’il faut faire preuve de maturité pour prendre la décision d’un accouchement à la maison.

Lire aussi : Comment préparer son entrée en clinique ?

Yasmina

Rédactrice Web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.