Nos parents dans nos vies

Nos parents dans nos vies

Maman et papa sont les premiers mots que l’on prononce au début de notre vie. Les formidables parents dans nos vies. Ils sont les deux personnes les plus proches et les plus sincères avec nous. Ils sont également les seuls à souhaiter qu’on soit les meilleurs, car ils fournissent des efforts pour concrétiser cela.

Mais dès qu’on commence à grandir, cette relation est vécue autrement et on la voit sous un autre ongle. Au Maroc, le mot qui résume la relation entre les parents et les enfants est : « e Rda » la bénédiction, ce qui veut dire « leur louer notre pitié, nos actes de bienfaisance » pour avoir leur amour et leur respect. En effet, chez nous, c’est lié à la religion.

Des personnes échouent dans leur vie professionnelle, car elles ont choisi un domaine qui ne leur convient pas juste parce que leurs parents les ont obligées. Quelques-uns ont dû renoncer à l’amour de leur vie juste pour garder cette bénédiction. En revanche, d’autres qui n’arrivent pas à avoir une vie indépendante et prennent des décisions tranchantes. Et c’est vraiment triste quand on se rend compte que ceux qui nous sont les plus chers sont parfois les premiers à gâcher notre vie. Car malgré la modernisation et le développement, nous avons gardé une dépendance à nos traditions qui exigent ce fait. Malheureusement, nous remarquons cela surtout dans les grandes familles où le choix des études et du conjoint ou de la conjointe revient toujours aux parents.

Exigence de nos parents

Dans les grandes familles, depuis l’enfance, le fils ou la fille doit respecter les rituels et ne pas discuter les ordres. Parce qu’on considère ceci comme un manque de respect et une révolte inadmissible. C’est vrai qu’on doit beaucoup d’obéissance à nos parents dans nos vies. Mais nous devons quand même avoir une marge de liberté dans notre vie. Ceci pour qu’on puisse se former une personnalité forte et ne jamais rester dans l’ombre de papa et maman.

Bien sûr ce phénomène n’est pas général. Parce qu’heureusement on trouve aussi des parents marocains qui donnent toutes les libertés à leurs enfants dès leur jeune âge. En plus, ils les laissent choisir leurs parcours dès le début sans aucune intervention sauf dans le cas de conseil. C’est donc cela, la bonne méthode. On découvre après que ces enfants-là mènent une vie stable et équilibrée sans toucher à la bénédiction de leurs parents et tout en gardant une liaison forte loin de toute autorité ou de peur.

Lire aussi : Échec scolaire : causes et conseils

Nos parents dans nos vies : que retenons-nous ?

La relation parentale n’a jamais été fondée sur l’autorité, car il y a des enfants dont les parents sont stricts. Néanmoins, ceci ne les empêche pas de faire ce qu’ils veulent derrière leur dos. Et il y a ceux qui sont hyper laxistes, mais qui ont des enfants exemplaires.

Yasmina

Rédactrice Web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.